Les dernières News de l’Union Européenne à Bruxelles

Clôture du projet Metrolab Brussels,
laboratoire de recherche urbaine

Le 23 février 2022, le projet Metrolab Brussels a clôturé six années de recherches sur les enjeux urbains envisagés au travers de la politique FEDER, avec une conférence présentant son troisième et dernier ouvrage consacré à la production urbaine.

    Metrolab Brussels est un laboratoire transdisciplinaire et interuniversitaire de recherche urbaine, mis en œuvre dans le cadre de la programmation FEDER 2014-2020 de la Région de Bruxelles-Capitale (RBC).

    Le 23 février 2022, il a clôturé six années particulièrement riches en recherches sur les enjeux urbains bruxellois envisagés au travers de la politique FEDER, avec une présentation de son troisième ouvrage consacré à la production urbaine. Cette dernière conférence a permis de revenir sur ce projet expérimental, avec un rapide regard sur trois ouvrages thématiques qui témoignent d’une partie du long chemin parcouru. Elle a également été l’occasion de remercier tous les partenaires de cette belle expérience.

      Metrolab Brussels, un laboratoire de recherche au service du développement urbain

      Metrolab Brussels a été initié et mené par l‘UCL (UCLouvain), en partenariat avec l‘ULB (Université libre de Bruxelles) et quatre centres de recherche : CriDIS (UCLouvain, sciences sociales), LOCI (UCLouvain, architecture et urbanisme), LoUIsE (ULB, urbanisme, infrastructures et environnement) et IGEAT (ULB, géographie).

      Ce laboratoire innovant s’inscrivait dans une démarche de recherche par l’action, portant sur l’analyse de projets FEDER aux niveaux territorial, économique, environnemental, social et institutionnel.  Dans une approche collective et interdisciplinaire, il visait à élargir la compréhension des situations urbaines problématiques et à ouvrir des perspectives pratiques nouvelles.

      En tant que projet de recherche du programme FEDER 2014-2020, Metrolab Brussels a été doté d’un soutien financier de 5,1 millions d’euros, donc 50% à charge de la RBC et 50% à charge de l’Union européenne.

       

      Trois axes de recherche

      Le programme scientifique de Metrolab Brussels s’est structuré autour de trois grands axes de recherche : l’inclusion urbaine, l’écologie urbaine et la production urbaine.

      Déployés en trois cycles, ces axes correspondent approximativement aux dimensions sociales, environnementales et économiques du développement urbain durable. Tout au long de ces cycles, les principales dimensions du programme FEDER et une grande variété de projets de développement urbain auront été abordés.

      Chaque axe a fait l’objet de recherches (individuelles et collectives), menées à partir de cas bruxellois et associés à la politique FEDER, d’activités scientifiques menées en continu (séminaires, conférences et workshops) ou d’événements (master classes et colloques) visant à rassembler équipe scientifique, acteurs de terrain et experts, autour des enjeux urbains spécifiques. Le travail collectif a été l’occasion pour les chercheurs de se former en tant qu’observateurs et acteurs polyvalents du développement urbain durable.

       

      Inclusion urbaine

      Les quatre projets choisis pour l’axe ‘inclusion urbaine’ illustrent quatre enjeux complémentaires : l’alimentation (Halle alimentaire FOODMET), la santé (Médecins du Monde), la culture (Abbaye de Forest) et les loisirs (Hippodrome de Boitsfort).

      À noter que, dans le cadre du programme FEDER 2014-2020 pour Bruxelles, seuls les projets de l’abbaye de Forest et de Médecins du Monde ont bénéficié d’un financement spécifique pour l’inclusion sociale (axe IV du programme opérationnel du FEDER pour Bruxelles).

      Le projet de l’Hippodrome de Boitsfort (Drohme Park) a pour objectif principal de contribuer à la qualité environnementale de la Région (axe III) et le projet FOODMET, à Anderlecht, s’inscrit dans une démarche de développement économique et de soutien aux entreprises (axe II). Néanmoins, ces deux projets impliquent également des questions d’inclusion et de diversité, étant donné que tous les projets subventionnés sont invités à contribuer à une stratégie plus large de l’Union européenne en faveur d’une croissance intelligente, durable et inclusive.

       

      Écologie urbaine

      L’axe ‘écologie urbaine’ rassemblait trois projets FEDER : BoerenBruxselPaysans, qui concerne  l’agriculture au travers d’une description de l’archipel bruxellois des pratiques agri-urbaines ; Zinneke, comme ‘tiers lieu’ en tant que nouvel écosystème de l’économie sociale ; et IRISPHERE, consacré à la circularité.

      Ces projets, considérés comme innovants, créent des niches liées à des politiques régionales et européennes : l’agro-urbanisme, les relations travail-territoire et la circularité.

       

      Production urbaine

      Partant d’analyses de sites de productions dans la ville et de productions par la ville, l’ouvrage consacré à l’axe de la production urbaine explore des réflexions et questionne ce qui se trouve derrière la ville productive.

      Dans les métropoles européennes, la plupart des activités industrielles sont en effet confrontées à divers obstacles structurels et deviennent des fonctions faibles. Plusieurs facteurs ont conduit à cette fragilité, y compris en RBC.

      De manière générale, la reconversion d’anciens espaces industriels en zones résidentielles et de services, ou en zones mixtes (telles que celles définies à Bruxelles comme Zones d’Entreprises en Milieu Urbain ou ZEMU), contribue de facto à réduire la surface productive disponible dans la ville et à renforcer la pression sur le tissu productif existant.

      Outre la valeur élevée de l’immobilier, les nuisances environnementales générées par les activités productives sont un autre frein à l’installation d’industries dans la ville.

      Enfin, se pose le problème de la logistique des activités productives dans la ville, du transport des matières premières ainsi que des produits finis ou semi-finis vers et depuis le site de production.


      Pour de plus amples informations :
       Les thématiques abordées dans les trois publications sont développées, comme l’ensemble des recherches et activités menées, sur le site internet www.metrolab.brussels.

       

        Share This
        X